Le test : Motoz Tractionator GPS, la nouvelle référence du pneu 50/50

Le test : Motoz Tractionator GPS, la nouvelle référence du pneu 50/50

15/12/2021 19 Par Pierre-Emmanuel BOURGOUIN

Tu as ton gros trail, tu as des envies d’aventure plein la tête, mais… tu t’interroges toujours sur les pneus que tu dois monter ? Et oui, tu cherches à être le plus polyvalent dans toutes les situations… Mais c’est compliqué de faire un choix du coup ? Et ben j’ai une bonne nouvelle ! Les pneus Motoz Tractionator GPS pourraient bien être ta monte de salut…

Motoz… Une marque venue de loin…

Motoz, c’est une marque australienne.

Forcément, quand tu n’es pas dans le milieu, ça ne te dit pas grand chose. On connait bien mieux les Bridgestone, Michelin, Dunlop, et autres… Mais ils ont la réputation de faire des pneus costauds pour le off-road. Ils ne s’en cachent pas, c’est marqué sur leur logo d’ailleurs ?.

En matière de chaussettes pour trails et maxi trails, leurs Rallz et Adventure tiennent le haut du pavé ! Mais du coup, les GPS sont un peu délaissés… Et je ne trouve pas ça très juste ! Alors je fais mon justicier avec cet article ⚖️.

Et je suis sûr que tu vas être vite convaincu toi aussi (et je n’ai aucune action chez eux au cas où ? ) ! 

Un Motoz Tractionator GPS… Original…

Le Motoz Tractionator GPS est présenté comme étant 50/50 (off/on road) voir “Mostly Off-road” donc plutôt 60/40 et j’irai même jusqu’à dire 70/30.

Ah ah ! Déjà, tu te demandes comment on peut avoir 2 chiffres différents… Et ben tout simplement parce qu’ils font les choses intelligemment chez Motoz ! Tu peux monter l’arrière dans les 2 sens ! Oui, t’as bien lu. Tu peux le mettre indifféremment dans un sens ou dans l’autre.

Dans le premier, tu seras sur du 50/50 comme pour les Anakee Wild ou les TKC80. Tu as une bonne bande de roulement et des sculptures dans le sens de la marche. Tandis que dans le second, tu mettras les sculptures en sens inverse. Ça te permettra d’avoir une put..n de traction ! Et oui, je t’assure que le nom “Tractionator” n’est pas volé !

Bon, l’avant est plus conventionnel, et tu n’as qu’un sens de rotation. Les sculptures sont des chevrons  intermédiaires entre les TKC70 et TKC80… 70 pour la forme, 80 pour la profondeur ??‍♂️ 

Si tu veux toute la fiche technique du fabriquant, c’est par ici, je ne vais pas faire un copié collé inutile.

Un Motoz Tractionator GPS…

Pour rappel, j’ai choisi ce train de pneu en prévision de mon trip en Islande. Si tu veux te faire un refresh des pneus que j’ai déjà utilisé, j’avais fait un petit résumé ici également

J’avais besoin d’un jeu de pneus qui me permette de faire la jonction sans soucis jusqu’au Danemark. Une fois sur place, il fallait qu’il se  débrouille suffisamment en off-road pour ne pas galérer. Je savais que j’allais faire au moins 5500 bornes (on en a fait 5600 en tout). Et je savais aussi que j’étais prêt à rentrer avec des pneus slick au retour, tant que, sur place, j’avais de la gomme. 

Mes potes avaient fait le choix de prendre des Anakee Wild. Mais, quand j’ai voulu commander, il n’y avait plus en 18/21”. Par ailleurs, j’avais bien des retours sur les Motoz Adventure ou Motoz Rallz, mais j’avais peur qu’ils ne tiennent pas la distance à cause des 1500 bornes de pur bitume qu’on devait faire.

Du coup, j’ai découvert les Motoz Tractionator GPS un peu par hasard pour être franc. 

Et j’en suis ravi ! Histoire de spoiler la fin de mon test, j’en suis à 9300 bornes avec, dont 40% de off-road je pense, et aujourd’hui, je me demande si je ne vais pas avoir un jeu de jantes avec les GPS en permanence pour le quotidien et les petites sorties sur le TET, et un jeu de jantes avec les Rallz dès que c’est plus engagé. 

Allez, viens, je t’en dis plus sur tout ça… 

Pour les villes..

Je l’ai utilisé dans toutes les conditions de bitume je crois ! Sur autoroute ou sur petite départementale, sur un billard comme dans du gruyère, par beau temps ou par pluie, qu’il fasse chaud ou froid… Et bien je ne les ai jamais mis en défaut ! 

Si je dois faire une liste de ce qu’ils ont pris d’un peu marquant dans la figure… Je pourrais déjà te parler des 230 km/h en Allemagne (alors que vendus pour 190 max mais bon…). Il y a aussi la bonne surprise des 1500 bornes de jonction qui ne les ont pas entamé d’un cm (il y avait encore les picots à l’arrivée à Hirtshalls comme tu le verras sur les photos à la fin de l’article). Je devrais également te parler des accélérations poignée dans le coin et des freinages de bûcherons qu’ils ont pris pendant des centaines de kilomètres…

Bref, je ne les ai pas ménagé, mais alors vraiment pas !

Un comportement général exemplaire…

Ce sont des pneus ultra sains qui préviennent largement, très joueurs, mais très stables, un vrai Velcro sur la chaussée ! Alors évidemment, quand c’est mouillé, inutile de mettre un gros coup de gaz sur l’angle, mais ça, même avec un pneu typé route, sur nos gros trails, ça le fait pas ! 

En terme de ressenti, ils chauffent très vite (et très fort !), et tu es immédiatement en confiance. Tu en oublies que tu as des pneus “mixtes”, et les quelques fois où j’ai roulé avec les copains sur la route, j’y allais avec autant d’entrain qu’avec mon ancienne K1300R.  

Un freinage digne de pneus route…

Au freinage, c’est ouf ! Tu prends les freins très forts, et ça freine très vite et très court ! En prime, la configuration du pneu avant fait que tu n’as pas les inconvénients traditionnels des tétines. Ton pneu ne ressemble pas à une lame de scie circulaire au bout du 3ème freinage ⚙️. L’ensemble est ultra rigide, très stable, et tu as d’excellents retour d’information. 

Le seul point négatif, si je dois en trouver un, est le sentiment, à basse vitesse, de rouler sur une roue crantée et de faire des à coups. Mais voilà, c’est vraiment le seul point négatif à relever. Et encore, histoire de minimiser, ce n’est vrai que quand tu montes l’arrière en configuration “Mostly Off-Road”… 

Et aussi pour les champs…

Après tout, si j’ai fait le choix des Motoz Tractionator GPS, c’était aussi pour aller dans la poussière… Et là, bon, on s’y attend, mais le résultat est un peu plus mitigé. Encore faille-t-il faire la part des choses entre les différentes situations.

Ce qui est commun c’est l’excellente performance du pneu arrière ! Quelque soit le revêtement, ça tracte, ça tracte et ça tracte ! C’est dingue sérieux ! Dans le sable de l’Islande, dans les chemins du TET, dans les gués, dans l’herbe, dans la boue, ça tracte ! Une vrai dinguerie… Alors ok, c’est moins efficace que du Mitas E09 par exemple, mais tu passeras partout, je te le garantis !

Maintenant, l’avant ! Bah là, clairement, le sable (à basse vitesse), la boue ou le gras ne sont pas faits pour lui. Les sculptures ne sont pas assez incisives, tu ne mords pas, et au contraire, tu as une impression de flottement. 

Mais sur tout le reste, c’est nickel ! Que ce soit sur les pistes caillouteuses en Islande ou sur les chemins du TET en France, il n’y a aucun soucis. C’est même surprenant de voir le grip que tu arrives à prendre sur le sec. Alors ici aussi, c’est clairement moins performant qu’un pneu plus typé off-road, mais c’est un peu normal non ?… 

Autre avantage, c’est que ce sont des pneus très rigides. En Islande, j’étais à 2 bars avant/arrière en permanence, et ça a été nickel ! Je suis descendu à 1.4 à l’arrière sur le TET, et je n’avais aucune sensation de flottement. Pour être franc, comme j’ai mis des chambres à air (alors qu’ils sont Tubeless à la base), ça aide peut être un peu. Mais bon, globalement, ils sont oufs !

Un GPS universel

D’une façon générale, ils ne sont pas spécialement bruyants, et je les ai trouvés plutôt économes en essence (sur le trip en Islande, donc 5600 bornes A/R dont 3000 bornes d’autoroute et 2600 bornes sur l’île, avec 60 à 70% de off-road, j’étais en moyenne à 5,4l/100 !). Alors, c’est difficile évidement de faire un truc très scientifique, mais j’ai eu le sentiment que je consommais un peu moins. A croiser si tu as d’autres avis là dessus ?

L’énorme point fort, en revanche, c’est leur longévité de malade ! Et là, le compteur ODO joue le juge de paix. Jusqu’à présent, sur ma 1290, jamais je n’avais fait plus de 5000 bornes avec un jeu de pneus. C’était justement avec les TKC80. Mais à 5000 bornes, ils étaient rincés de chez rincés ! Là, j’en suis donc à plus de 9000 bornes, et je peux encore facilement en faire 3000 de plus je pense ! C’est irréel ! Ces pneus sont sans fin…

Du coup, j’envisage de partir avec un jeu neuf de ces Motoz Tractionator GPS pour la Russie et peut être juste prendre un RallZ à l’avant quand ce sera plus touchy. En n’attaquant pas comme un dingue, l’arrière peut durer 15.000 je pense à ce rythme ! Le RallZ à l’avant partira plus vite que le GPS, d’où l’idée de faire un mixte, qui me semble pas mal comme ça…

Le Motoz Tractionator GPS en synthèse

Le Moto Tractionator GPS, ma nouvelle monte de référence 50/50 !

Et si tu cherches un pneu très polyvalent, pas forcément excellent dans un domaine en particulier mais qui passe partout, c’est ce pneu qu’il te faut. 

Ce que j’ai trouvé topCe que j’ai trouvé moins top
– Longévité et durabilité
– Performances stables dans la durée
– Polyvalence ultime
– Retours d’informations
– Pas une seule tétine arrachée,
– Pas une seule crevaison (une première pour moi !)
– Difficile à trouver en France
– Pas du tout à l’aise dans le gras
– C’est costaud mais c’est lourd

En savoir plus sur carrant.org

Subscribe to get the latest posts sent to your email.