[My Bike] Husqvarna 701 Enduro (Rally)

[My Bike] Husqvarna 701 Enduro (Rally)

02/02/2022 11 Par Pierre-Emmanuel BOURGOUIN

Le gros problème de la moto, c’est de savoir où et quand s’arrêter. Et en fait, je ne suis pas sûr de bien savoir encore où est le curseur. Quand j’ai revendu la K1300R pour prendre Thor (1290 Super Adventure R), j’avais un objectif en tête : passer sur un trail pour aller dans la poussière. Mais… Ce que je ne savais pas, c’est que j’allais y prendre sacrément goût. Et même si la 1290 passe presque partout, elle n’est quand même pas tout à fait ce qu’on pourrait appeler une petite enduro…

J’ai donc mis de côté tous les “Et si”, et… J’ai franchi une nouvelle étape en mettant dans le garage une Husqvarna 701 Enduro.

Je fais les présentations tout de suite… 

ID card

La 701 enduro, c’est un gros mono. Comme son nom ne l’indique pas, il a une cylindrée de 693cm3.

Mais mine de rien, ce petit moteur t’envoie 77cv dans les bras ! C’est plus qu’un moteur de Twingo pour te donner une idée… Pour une brèle qui pèse d’origine moins de 150kg ! Là où la Twingo fait plus d’une tonne ! 

Le modèle 2020 que j’ai pris est différent de ses prédécesseurs par l’électronique qu’il embarque. Il y en a… Un peu plus. Tu as ainsi 2 modes de conduite (road / off-road), l’ABS avec capteur d’inclinaison, le traction control, etc. Bref, un modèle plus facilement domptable que ses grandes soeurs. 

La 701 enduro est haut perchée puisque la selle culmine à 92cm du sol, mais comme elle est très fine, cela ne se sent pas. En tout cas pour mon mètre 84 habitué à la 1290 qui est déjà perchée à 89 cm du sol… Je pose les 2 pieds à plat sans trop de problèmes. Bon point rassurant !

Par rapport aux millésimes antérieurs, les suspensions sont aussi différentes. Elles ont notamment un débattement de 250mm (vs 275mm auparavant). La garde au sol quant à elle est inchangée à 270 mm ! En gros, si tu passes pas absolument partout, il y a peu d’endroits où tu seras bloqué. 

Voilà pour la base… Alors les puristes diront que c’est un trail plus qu’une enduro, mais crois moi, quand tu viens d’une machine de 240 kg, passer sur une machine qui en fait 100 de moins, c’est comme si tu montais sur un vélo ! 

Pourquoi ce choix ?

Bah… Je voulais une petite machine joueuse, puissante, légère, pas contraignante en entretien. Oui je sais ça fait beaucoup.

Mais donc, pour ce dernier point, ça exclut de fait les petits mono cylindres que tu dois au moins vidanger toutes les 15-20h d’utilisation. Exit les EXEC et autres CRF…

Pour la partie légère et puissante, exit la T7 typiquement qui pour un moteur aussi puissant pèse 30% plus lourd. Exit également les 790/890, trop proches de ma 1290 et mine de rien tutoyant les 220kg également. 

En fait, j’avais le choix entre la 690 de KTM et la 701 de Husqvarna. La bonne nouvelle, c’est que ce sont les mêmes ! Il n’y a que la déco qui change. Mais pas beaucoup d’alternatives sur le marché…

Du coup j’ai pris le première que j’ai trouvée dans de bonnes conditions. J’aurais trouvé une KTM 690 dans les mêmes conditions en premier, je l’aurais prise… 

Et voici Thrúd !

Oui je sais, ça fait mal aux dents rien qu’à prononcer le nom, mais ça, tu en parleras avec mon fils :-).

Pour la petite histoire, Thrúd est la fille de Thor. C’est une Valkyrie ! Alors j’aurais pu l’appeler comme ça, mais MATT Adventure avait déjà pris le nom… Et puis, Valkyrie, c’est très générique, alors que Thrúd, c’est unique !

Et d’après Wikipedia, “dans la mythologie nordique, Thrúd, ou Þrúðr en vieux norrois (« force », « puissance »), est la déesse de la vigueur ainsi que la fille du dieu Thor et de son épouse Sif.” Ca claque quand même non ?! Force, puissance, vigueur ! Ah…… C’est beau… Reste plus qu’à s’allonger sur le canapé du psy là non ? ?

Bref, Thrúd était déjà bien équipée à la base :

En prime, le récepteur d’embrayage a été changé, et la révision des 10.000 a été faite (avec un peu d’avance, mais bon, au moins, elle est propre). 

Les prochaines étapes

La vocation première de Thrúd, ça va être d’aller dans la boue, dans le gras, dans la caillasse, dans le sable, dans les single tracks…

Bref, ça va être d’en prendre plein les roues 🙂

La vocation seconde, ça va être de faire tout ça… Dans des Rallyes !

Le premier en ligne de mire sera le Hellas Rally que tu pourras suivre ici aussi si tout va bien

Mais du coup, il va falloir continuer d’équiper tranquillement ma petite 701 enduro. Et là, il va y avoir un peu de tout, du gros et du moins gros, du nécessaire et de l’accessoire.

Le petit bazar…

Allez, pour commencer par toutes les petites pièces à ajouter pour protéger un peu mieux ce qui doit l’être et rendre plus confortable ce qui peut l’être :

  • Protection du capteur ABS arrière, qui est très exposé bizarrement, 
  • Protection de fourche avant, histoire de ne pas tout défoncer au premier rocher venu,
  • Cache pignon de sortie de boîte ouvert, pour ne pas garder la boue derrière celui d’origine qui est en plastique plein,
  • Extension de béquille latérale, pour ne pas s’enfoncer dans le gras quand je pose la béquille,
  • Levier renforcé de frein arrière car celui d’origine est réputé comme étant très fragile,
  • Support de téléphone pour pouvoir naviguer confortablement,
  • Et évidemment, j’ai mis un tracker GPS par précaution…

Et le gros matos…

Ensuite, il va y avoir un gros boulot pour le système de navigation ! Il faut que j’installe :

  • un support de roadbook,
  • un dérouleur,
  • un (ou deux ICO),
  • une antenne GPS,
  • un support GPS,
  • et toute l’alimentation.

Sachant que pour cette partie, j’ai quand même une grosse interrogation : ne vaut il pas mieux passer directement sur de la navigation électronique ? Si tu as un avis ou un retour d’expérience sur le sujet, je suis preneur. 

La touche finale…

Bon et pour finir, pour apporter la dernière petite touche qui fera toute la différence entre Thrúd et une 701 Enduro, je vais investir dans un kit déco. 

J’ai trouvé ce qu’il me fallait chez Moto Pro Works, et je viens tout juste de le commander… Il n’y a plus qu’à attendre un peu avant de faire des collages :-).

En attendant, voici quelques photos de cette meule que j’adore déjà !