Le test : les crash bars Motea

Le test : les crash bars Motea

18/12/2021 15 Par Pierre-Emmanuel BOURGOUIN

Tu as ta moto, ton trail, ton maxi-trail, et tu veux la garder toute belle ? Du coup, tu cherches à la protéger… Et c’est là que tu tombes sur les crash bars Motea. Tu ne connais ni le boite, ni le produit, et les seules infos que tu trouves sur le web, ça te renvoie vers des sites bizarres. Bah voilà, tu es dans la même situation que moi du coup ! Sauf que j’ai franchi le pas ! Donc je vais pouvoir t’aider un peu a priori 🙂

Motea, un site “Deutsch Qualität”

Bon, déjà, sur le site, pas de problème particulier ! J’ai commandé plusieurs choses chez eux, et jamais eu aucun soucis, ni avec la commande, ni avec la livraison.

A ce stade, je n’ai jamais eu besoin de faire de retour, donc là, je ne peux pas t’en dire plus pour l’instant.

C’est une boîte allemande située à côté de Cologne, et ils ont même un bureau ouvert en France

Leur site est clair, disponible en plusieurs langues et plusieurs devises, et tu as accès à toutes les infos un peu importantes directement sur la page d’accueil. D’un clic, tu peux consulter leurs CGV, leur politique de protection des données, ou les informations légales

Ensuite, tu te crées ton compte lors de la commande, et roule ! Juste, ne sois pas surpris si tu reçois les mails de confirmation en Allemand 🙂 

Les “pare Carter set XL pour Super Adventure…”

Bon clairement le branding des produits ce n’est pas leur fort, mais on s’en fout un peu.

Je voulais des crash bars, j’en ai trouvé, et ils ont même plusieurs modèles. Pour ma part, j’ai pris le modèle… je sais pas comment il s’appelle, il n’a pas de nom ni de ref ! Bon, donc du coup, c’est celui-là.

Ils sont brandés “Moto Guard”, mais pas d’info (ou j’ai pas bien vu), sur l’origine de la fabrication. Les mauvaises langues diront que c’est du Ali… J’en sais rien je n’ai pas vérifié pour être franc.

Le packaging

Ce que je sais en revanche, c’est que tu reçois ça dans un gros carton ! Le tout est super bien emballé dans du papier bulle. En prime, ils ont mis de la mousse là où ça risque de traverser le carton.

Un carton pour les crash bars du bas, un pour ceux du haut, et dans chacun, la visserie et la notice de montage.

Rien à redire là-dessus.

L’unboxing

Tu as tes cartons, tu es heureux, maintenant, y a plus qu’à bosser un peu. 

Globalement, j’ai utilisé les cartons pour tout poser proprement dans le garage, et en fait, comme t’as juste rien d’autre que les Crash Bar Motea, bah… Pas grand chose d’autre à dire sur la sortie de boîte. 

En revanche, le matos a l’air bien costaud !

Ça sent le bon gros tube d’acier bien épais, pas le petit truc fait à la va vite avec 2 cotons-tiges.

Tu as quand même 4 points de fixation sur le :

  • cadre,
  • moteur au niveau du cylindre,
  • bas moteur,
  • l’amortisseur de direction,

Et 3 jonctions liées entre les deux côtés :

  • entre les crash bars du bas
  • sur la page d’accroche de l’amortisseur de direction
  • entre les crash bars du haut, sous le phare.

Ca devrait bien tenir quand ce sera monté ! 

L’installation

C’est là que les choses se compliquent un peu… Et c’est là où tu te dis que ce put..n de diable se cache vraiment dans les détails ! Perso, il m’aura fallu 3 heures pour tout installer, montre en main, vs 30 mn quand j’avais changé les crash bars d’origine KTM ! Chrono à battre !

Le jeu des 7 différences

Les crash bars Motea sont vendus comme étant compatibles avec la 1290 R.

Mais en fait, ils sont prévus pour être montés sur la 1290 S !

Alors tu vas me dire que je coupe les cheveux en 4 parce que ce sont les mêmes… Et bien… Pas du tout !

La version R (2020), est livrée avec des crash bars KTM d’origine. J’avais installé en plus le sabot moteur sur la mienne.

La version S, elle, est livrée sans crash bars mais avec des “protections de réservoir” en plastique. Vu le trafic sur LBC, j’ai l’impression qu’elles sont loin d’être inutiles pour certains 🙂 !

Et ce sont ces protections qui font toute la différence, puisque les crash bars motea viennent en appui dessus, avec des entretoises prévues pour. Du coup, si tu n’as pas les protections, il faut, soit que tu en achètes, soit que tu changes d’entretoises. Perso, j’en ai trouvé à 30 balles sur LBC. Voici ma recherche si ça peut t’aider. De temps en temps, tu vois des gars qui te les vendent à 70 balles, c’est moitié prix du neuf… Mais si tu préfères du neuf, voici les références (pièces 40 réf. KTP_6030702700033 et 41 réf. KTP_6030702800033).

Saw party

Tu as toutes les pièces et tu crois que tu vas pouvoir installer tranquillement le bazar ? Et ben naaaaannnnnn…. Ce serait trop beau ! Alors ok c’est pas cher, mais franchement, on peut pas dire que sur la 1290 Super Adventure R, ce soit plug and play les crash bars Motea ! 

Tu as une pièce que tu dois installer entre l’amortisseur de direction et le cadre sur laquelle tu visseras les crash bars haut de part et d’autre.

Je te conseille de démonter la plaque en plastique qui soutient le Klaxon et la sonde de température pour avoir un peu plus de place. 

Tu dévisses ensuite les vis qui tiennent l’amortisseur de direction au cadre. Laisse celle qui relie l’amortisseur à la fourche, celle-ci ne dérange pas.

La pièce en question, dans le pack livré avec les Crash Bars Motea, doit être rabotée de 5 mm environ. Du coup j’y suis allé à la sauvage, avec une perceuse, à défaut d’avoir une scie sous la main. J’aime pas ça, mais bon, la pièce est cachée, et une fois que tu remontes l’amortisseur de direction, tu ne le vois même plus. 

Pense en revanche à mettre du frein filet sur les vis quand tu remontes l’amortisseur. 

Mécano time

Maintenant, tu peux jouer aux legos et commencer à tout assembler ! 

Commence par les crash bars bas d’un côté, en commençant par positionner le bas moteur, puis le haut moteur, puis le cadre. Tu mets les vis sans serrer, juste pour tenir. Ensuite tu fais l’autre côté, même cheminement. Pour finir tu mets les deux vis qui font la jonction entre les deux crash bars bas.

Une fois que c’est fait, même schéma avec les crash bars hauts en commençant par installer la vis de soutient sur la griffe sous l’amortisseur de direction, puis la vis qui fixe au crash bar bas. Tu fais pareil de l’autre côté, et tu finis avec les deux vis qui font la jonction sous le phare entre les deux côtés. 

Maintenant que tout est positionné, tu sers ! Il n’y a pas d’indication de couple dans la notice, donc pour être franc, j’ai fait ça au doigt mouillé. J’ai surtout fait en sorte de ne pas trop serrer les vis qui sont fixées sur le bloc moteur et sur le cadre, histoire de laisser un peu de mou pour amortir les chutes.

10.000 km plus tard…

Ca fait environ 10.000 bornes que je les ai montés, et franchement, je n’en suis pas déçu. Ils m’ont été bien utiles au Hard Défi Tour, et ils n’ont même pas été rayés ! Alors bien sûr, ça a joué un peu. Les pattes de raccord au bas et haut moteur notamment ont légèrement plié. Mais l’ensemble tient le coup, et fait le taf ! 

J’ai même installé des phares longue portée dessus, et la config des crash bars Motéas fait que malgré quelques chutes au HDT notamment, les phares n’ont pas bougé ! 

Pour mon road trip en Islande, ils m’avaient servi à fixer des sacoches de 6l de part et d’autre ainsi que deux bidons.

Bref, tu vois, c’est assez polyvalent !

Ensuite, esthétiquement, je m’y suis fait. Je trouvais au début qu’ils alourdissaient globalement la silhouette de ma meule, mais bon, elle n’est pas taillée non plus pour être mannequin… Et puis au final, ça lui confère ce look baroudeur que j’aime bien. 

En revanche, le régime Motea te fait prendre 10 kg d’un coup mine de rien ! Et au début, je peux t’assurer que j’ai senti la différence dans la répartition des masses. Mais ce n’est qu’une question d’habitude, et maintenant, je m’y suis fait. 

Et donc, tu achètes ou tu achètes pas ?

Ce que j’ai trouvé topCe que j’ai trouvé bof
– top rapport qualité/prix
– globalement super costaud
– look sympa
– commande et livraison nickel
– le poids, mais c’est normal
– le fait de devoir retailler une pièce
– qu’il n’y ait pas d’entretoises pour la version R
– les vis fournies semblent pas de super bonne qualité

Mais au final, clairement, je pense que, quand j’en changerai, je reprendrai les mêmes ! Tu les touches à moins de 220€, là où les KTM d’origine, qui protègent moins bien, font peser plus de contraintes sur le cadre, sont à 290€ ! 

Donc si tu n’as pas peur de faire un peu de bricolage, et ben te poses plus la question et vas-y. 

Après, j’ai un peu fait mon boulet, parce que je n’ai pris aucune photo du montage… Du coup, si tu as un doutes, n’hésite pas à me contacter, j’essaierai de te répondre au mieux. Et si jamais j’ai le temps, je démonte et remonte pour MAJ avec des photos.