C’est pas trop fatiguant la moto ?

C’est pas trop fatiguant la moto ?

24/04/2020 0 Par Pierre-Emmanuel BOURGOUIN

On m’a souvent dit “oh la vache tu dois être crevé après” quand je racontais mes périples…

Bah… C’est pas faux ! Mais en même temps, en peut assez facilement se préparer pour limiter la casse. Encore faut il savoir d’où peut venir cette casse 🙂

Concrètement, il y a 3 choses qui sont épuisantes à moto :

  • Déjà, physiquement, conduire une moto de 240 kg et faire en sorte de rester sur ses deux roues, ça fatigue. Mais là, ça fatigue différemment selon la moto justement, on en reparle après,
  • Ensuite, il y a la fatigue nerveuse, parce que, inutile de le rappeler, mais la moto n’est quand même pas le moyen de déplacement le plus safe au monde… Donc en gros il faut être constamment en vigilance, sinon, ça peut vite mal finir. Et pas forcément à cause des autres en plus… Il suffit de relire cet article où je raconte la première vraie frayeur en faisant un high side
  • Enfin, quand on part en road trip, on dort mal………… Alors, c’est plus ou moins le cas selon que l’on dort sous la tente ou à l’hôtel, selon qu’il fait beau ou qu’il pleut, selon qu’il fait bon ou qu’il fait trop froid / trop chaud, mais globalement, on dort pas super bien…

Là où c’est vicieux, c’est que les 3 interagissent constamment pour faire le jeu des vases communicant… Un peu comme si on avait un “capital forme” qui serait réparti entre ces 3 supports 🙂 Donc l’enjeu est double : maximiser le capital forme, et le répartir intelligemment en fonction des situations.

Practice makes perfect

Bon, commençons pas le plus dur… Il n’y a pas de miracle, mais pour gérer cette question de la fatigue physique liée à la conduite, il n’y a pas beaucoup d’autre choix que de s’entraîner un peu. Attention, je ne parle pas de faire un marathon toutes les semaines et 2 heures de cross-fit par jour, mais bon, globalement, au moins 4 semaines avant votre départ, essayez de faire au moins un peu de running et quelques exercices à la maison. 

Pour préparer la Norvège notamment, j’ai pas mal utilisé les applications Nike Run et Nike Training Club et en gros, je courrais une vingtaine de kilomètres par semaine (3 sorties de 6-7 km ) et 2 heures d’entrainement à raison de 30 mn les 4 autres jours.

L’objectif c’est de renforcer votre endurance, évidemment, mais surtout de prendre un peu de muscle, et là, mieux vaut viser prioritairement la nuque, les abdos, et le dorsal…

Keep Calm and Breath

Bon là c’est un peu le même principe que précédemment, mais si vous voulez pas ressembler à ça en conduisant, pas le choix non plus, va falloir vous entraîner également. La chance que j’ai c’est qu’en habitant à Paris, j’ai un super entrainement qui ne coûte rien à mettre en oeuvre et que je peux faire autant que je veux : 

Traverser la place de l’Etoile aux heures de pointe ! 

En gros, c’est chacun pour soi et Dieu pour tous, donc si vous ne voulez pas tamponner, pas d’autre choix que de vous engager, et pour s’engager sans arrière pensée suicidaire, pas d’autre choix que de faire preuve d’un maxi sang froid ! 

Après, si vous n’avez pas la chance d’avoir la place de l’Etoile (pour les Parisiens, ça marche aussi à la Bastille, République, Nation, etc.), vous pouvez tenter des alternatives… Toujours aux heures de pointe, engagez vous sur une rocade bien saturée par exemple 🙂

L’objectif de cet exercice est double :

  • le premier et qui doit être un objectif permanent = en sortir sans anicroche !
  • le second, qui prendra de plus en plus de place au fur et à mesure de votre entrainement = ne plus pourrir les autres usagers… ou en tout cas, le faire de moins en moins. Vous allez apprendre à rester calme face à celui qui ne met pas son clignotant, celle qui a confondu la gauche avec l’autre gauche, celui qui s’arrête pour prendre un selfie, celle qui raconte sa journée à sa copine au téléphone, etc. etc. etc. 

A la longue, un moine Bouddhiste passera pour un excité à côté de vous…

PS : petit bonus pour ceux qui pensent avoir fait le tour de la question, corsez la difficulté en embarquant derrière vous votre moitié… Ça vous met un peu plus la pression et c’est un bon exercice pour tester la solidité de votre couple 😉

Sleep Baby, Sleep

Vous pensiez vraiment que vous dormiriez du sommeil du juste dès que vous couperez le contact ??? Que nenni ! Et ce même à l’hôtel ! 

Pour les plus globe trotter d’entre nous, c’est moins une question de confort qu’une question de psyché. Pour tous les autres, les deux se mêlent pour vous pourrir la vie et vous laisser croire que vous allez bien dormir, mais non ! Dès que vous fermez un oeil, il se rouvre tout seul !

Mais pourquoi donc ? Je n’ai pas vraiment la compétence pour en parler, mais vous pouvez déjà lire cet article qui vous expliquera tout. En gros, vous avez un corps rempli d’adrénaline et autres excitants du genre liés à ce que vous vivez, donc forcément, ça vous excite un peu, résultat, vous y pensez même sans vouloir y penser, votre température corporelle augmente, au lieu de baisser, et c’est le cercle infernal. 

Bad news : à titre perso, je n’ai pas encore trouvé la solution magique à ce problème… Alors je me concentre sur l’autre partie du sujet : s’habituer à dormir ailleurs que dans son lit douillet…

J’ai fait la bêtise par exemple quand je suis parti en Norvège de considérer qu’un tapis de sol était un luxe assez inutile… C’était une erreur majeure ! Le tapis de sol N’EST PAS UN LUXE, bien au contraire, C’EST UNE NECESSITE. Bon, en Norvège, j’avais réglé le problème en cherchant à chaque fois (et en trouvant souvent), un carré d’herbe bien grasse pour poser la tente… Mais si je réglais le problème du confort, je ne réglais pas celui de la température et de l’isolation que procure un tapis de sol… Au final, j’ai pris un modèle assez basique chez Décathlon mais qui m’a sauvé lors de mes autres périples… 

Après, prenez une tente qui vous permette au moins de dormir dans une relative obscurité, et qui évacue la condensation pour que ça ne vous goutte pas sur le coin du visage toute la nuit. Pour le coup, je me suis également fourni chez Décathlon et j’ai même fait un petit retour sur la tente Fresh & Black Arpenaz

Avec juste ces deux petits trucs déjà, vous devriez être mieux installés pour sombrer dans les bras de Morphée…