[Roadtrip au Cap Nord] La route du troll… ?

[Roadtrip au Cap Nord] La route du troll… ?

30/08/2018 0 Par Pierre-Emmanuel BOURGOUIN

Quand bien même ce fut le point de départ du projet Carrant, rallier le Cap Nord ?? était initialement, et avant toute chose, un petit challenge personnel et une grande envie de découverte ; inutile donc d’y voir un rite initiatique ou la volonté de réaliser une profonde analyse introspective menant à s’interroger sur le sens de la Vie et la place que nous y occupons, ou à je ne sais quoi d’autre encore…?‍♂️

Non, il ne s’agissait que d’une envie d’ailleurs : après tout, on n’a pas toujours ni tous les jours la chance de pouvoir aller au bout de notre continent comme cela, en roulant près de 8.600 km à moto… ?

Alors oui, 15 jours à moto, ce fut une bonne occasion… De rouler comme je l’entendais, de m’arrêter quand je le souhaitais, de dormir où bon me semblait, de manger quand bon me semblait, etc. Bref, de n’avoir pour seule contrainte ou presque que de prendre du plaisir à ce que je faisais.

Il aura bien entendu fallu un (bref) moment d’acclimatation, plurielle, notamment liée à :

  • La relative solitude,
  • Le confort spartiate d’une petite tente,
  • L’eau (froide) des ruisseaux pour se toiletter,
  • Les courbatures, conséquences d’heures (longuessss….) passées sur la moto,
  • La nouveauté et la découverte à chaque virage avec des rennes, des renards, des moutons et une Loutre !…

Ceci étant, il n’y a ici rien de fondamentalement insurmontable et dans ces conditions c’est même tout à fait décent ! ??

“Dans ces conditions” dans la mesure où il faut relativiser un tant soit peu la portée de cette “aventure” qui ne fut ni plus ni moins qu’un roadtrip, somme toute très civilisé :

  • des stations-services partout ou presque (il y a quand même eu quelques frayeurs…) ⛽️,
  • des villes très régulièrement, chacune avec son garage au cas où ?,
  • des auberges ou hôtels si besoin (et il y a eu besoin…) ?
  • et puis… on parle du Cap Nord, pas du Pôle Nord… ?

Peu importe ces « facilités », le voyage n’en fût que plus confortable au final.

15 jours à rouler, malgré tout, c’est beaucoup ! C’est aussi intense, au quotidien, et comme j’avais néanmoins envie d’en profiter, je me suis refusé à mettre à jour ce blog tous les jours. Tout au plus je m’autorisais quelques photos que vous retrouverez sans problème sur Instagram et/ou Facebook.

C’est donc maintenant que commence le vrai travail de partage… Des images à traiter, des road book à écrire, des anecdotes à rassembler, et pourquoi pas, des moments pour en parler ? ☕️

J’ai déjà commencé hier avec quelques photos du Cap Nord, mais la suite arrive, sois patients J