Le test : les leggings Bowtex Kevlar

Le test : les leggings Bowtex Kevlar

10/11/2020 0 Par Pierre-Emmanuel BOURGOUIN

Oui je te l’accorde, ça peut faire un peu étrange, sur un blog moto, d’entendre parler de leggings… Mais là, je te parle pas de n’importe quel leggings ! Je te parle des leggings Bowtex (https://fr.bowtex.store/). Et grâce à eux, tu ne seras plus obligé d’être sapé comme un astronaute quand tu vas au taf, ou à un mariage 🙂 Au passage, note qu’il existe également une “veste” du même type, mais que je n’ai pas testée, donc je n’en parlerai pas…

Souviens toi, quand tu as passé ton permis, on t’a bien dit qu’il fallait te protéger à moto non ? Alors, le casque, ok, c’est maintenant devenu une habitude (quoi que…). Les gants ? Pareil, si tu tiens à tes paluches, tu les portes tout le temps. La veste ? Allez, soyons honnête, de plus en plus, on la voit régulièrement portée. Mais bizarrement, pour protéger le bas du corps et tes petites gambettes, tu as le choix entre :

  • un bon vieux cuir, mais pas adapté à tous les contextes…
  • un jean spécial moto, qui, il faut être franc, est souvent taillé sur le gabarit d’un Yack…
  • le vieux pantalon de touring en cordura épais qui pue…
  • ou…. un leggings renforcé type Bowtex ! (oui parce qu’il y en a d’autres, mais là je ne te parlerai que de celui-ci).

A quoi ça ressemble ?

Bah.. Pour être franc… Quand tu déballes le truc, ça ressemble juste à un leggings “normal”. C’est en le mettant que tu te rends compte qu’il y a quelque chose de… différent 🙂

Du Coolmax, du kevlar…

Pour te le faire en bref, c’est une base de Coolmax (55%) / Kevlar (45%) sur lequel sont posés des inserts 100% kevlar aux genoux et sur les fesses ! Une véritable armure ou presque. Dit autrement, si tu tombes et que tu dois malheureusement faire une glissade, ça devrait te protéger suffisamment pour ne pas être transformé en pizza (suffit de voir la gueule du jean dans la galerie de photos ci-dessous).

… et des protections !

Mais si le Kevlar permet de limiter l’effet abrasif d’une glissade, il ne suffit pas en tant que tel pour protéger de la chute. C’est là qu’interviennent d’astucieuses poches sur les hanches et les genoux dans lesquelles tu peux mettre des protections de type D3O.

I’m sexy and I know it…

Non, je déconne… Tu ressembles plus à un gros gigot là dedans mais on s’en fout puisque de toute façon l’idée c’est de mettre un autre pantalon par dessus. Un joli pantalon du coup ! Un qui te plait et dans lequel tu te sens bien. Perso, je suis souvent parti en balade avec ce legging et un jean par dessus.

Sache que tu peux remonter le legging assez haut (genre vraiment haut !) mais c’est pas plus mal. En cas de chute, le bas du dos est protégé tout comme les fesses. Surtout si tu roules avec une veste un peu large. Manque plus que les bretelles 🙂 .

En revanche, ça taille bizarrement. Par exemple, j’ai du prendre du M alors que je mesure 1,84m. Résultat, les jambes sont un peu trop courtes. Mais avec le L, il ne tenait pas sur les hanches. Drôle de gabarit donc…

Alors, bien, ou pas bien ?

Soyons clair, c’est une super idée pour un produit qui néanmoins n’est plus vraiment nouveau ni révolutionnaire. D’autres marques sont depuis venues sur le marché, avec leurs propres recettes, toutes plus ou moins équivalentes.

Mais bon, à l’usage, je dirais que c’est super si tu vas faire une petite balade avec les potes le temps d’un après midi. Sur plusieurs jours, je suis plus mitigé. Mine de rien, ça rajoute une épaisseur qui, si elle est supportable sans soucis le temps d’une journée, peut être dérangeante sur la durée. Après, cela dépend également des conditions climatiques ! Ca tient un peu chaud quand même, mais il faut reconnaître qu’il évacue très bien la transpiration et qu’il sèche relativement vite.

En revanche, je suis parti une fois avec en roadtrip (en Écosse, et si tu veux savoir ce qu’il s’est passé, lis cet article...), et là c’est la galère ! Enlever ce truc sous la tente quand il pleut et que tu es mouillé relève de la gageure, mais pour le coup, le produit n’y est pas pour grand chose, et je dirais même que c’est une preuve supplémentaire de son efficacité.

20.000km plus tard…

Sur la durée, et après je pense environ 20.000 km dedans, le produit tient très bien la route ! Les coutures sont nickel, pas de déchirures aux endroits sous tension. L’élastique de taille est un peu détendu, mais rien de très surprenant en fait, et surtout, rien de très dérangeant. En revanche, les élastiques aux chevilles n’ont pas bougé d’un poil ! A force de lavages, ça bouloche un peu, mais bon, rien de bien dramatique vu ce qu’il a enduré !

Le client n’est pas forcément roi 🙂

Après, côté service client, je n’ai pas eu une super bonne expérience ! J’avais contacté le patron pour lui proposer de faire le testeur grandeur nature compte tenu de mon projet, on a échangé un mail, puis, plus de nouvelles… Alors peut être qu’il croule sous les demandes, mais à tout le moins un “merci ça ne m’intéresse pas” aurait été sympa. Bon, ceci étant, quand je vois le nombre de demandes (en constante progression !) qu’on reçoit tous tous les jours, je ne lui en tiens pas plus rigueur que ça (on sait jamais, s’il me lit, je ne voudrais pas qu’il culpabilise pour pas grand chose 🙂 ).

Du coup j’ai fait ma mauvaise tête et je suis allé l’acheter chez un distributeur plutôt que sur le site de la marque. Bizarrement, je l’avais même payé moins cher ! 149€ vs 199€ à l’époque ! Pour être honnête, même à 199€ ça reste un bon investissement. Ahhhhh… La sécurité….

Place aux images officielles

Toutes ces images viennent du site du fabricant. Je te prépare un shooting perso bientôt.


En savoir plus sur carrant.org

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.