Une BMW K1300R, 50.000 km et tous ses pistons… moins un bras (ou un rein si tu préfères)

Une BMW K1300R, 50.000 km et tous ses pistons… moins un bras (ou un rein si tu préfères)

08/11/2020 3 Par Pierre-Emmanuel BOURGOUIN

Avoir une moto, c’est sympa, mais à l’usage ça coute combien ? Et a fortiori, ma petite BMW K1300R ? Alors ? D’après toi ?

Quand tu regardes, la moto fait partie de ces drôles de mondes dans lesquels les chômeurs côtoient les banquiers sur des machines dont on aurait du mal à savoir laquelle appartient auquel.

Ca fait un brassage sympa dans lequel on gagne globalement en spontanéité, on s’affranchit assez facilement d’un certain nombre de codes sociaux, et on se parle d’égal à égal (enfin, jusqu’à ce que l’un des deux mette l’autre minable en lui faisant l’extérieur dans le dernier virage des boulevards des Maréchaux !).

Et d’où que tu viennes, quelle que soit ton origine, quel que soit ton métier, ta bécane, il faut l’entretenir ! Alors il y en a qui sont plus capricieuses que d’autres. A titre perso, j’ai déjà eu l’occasion de t’expliquer à quel point j’étais chanceux en faisant le debrief de 55.000 km d’utilisation de ma BMW K1300R... Mais finalement, cette question en a appelé une autre de Karim (j’étais limite ému, c’était un des premiers commentaires sur ce blog 🙂 ). Alors, combien ça coute au final ?

Y a tout ça à faire ?

Dans les grands postes budgétaires auxquels tu dois penser quand tu prends une moto, il y a :

  • les pièces et consommables : les pneus, les plaquettes de frein, les disques de frein,
  • les révisions périodiques : tous les ans ou tous les 10.000 km,
  • l’assurance,
  • et…. les pièces détachées, quand tu fais tomber ta meule, ou que tu n’as pas envie de faire jouer ton assurance au risque d’y perdre ton bonus pour un oui ou pour un non…
  • et évidemment l’essence, qui mine de rien, fait un petit budget…

Les pièces et consommables…

Un pneu… Beaucoup… Passionnément…

Je commence par le plus simple, les pneus ! J’ai acheté ma moto alors qu’elle avait un peu plus de 3.600 km, avec un jeu de pneus neufs. C’était des Pirelli Diablo Supercorsa. Ils étaient géniaux sur le sec et en mode “attaque” !

Tellement géniaux que… 4.500 km plus tard, j’en ai changé, pour remettre les mêmes = 380€ tout compris !

Evidemment, les mêmes causes entrainent les mêmes conséquences, donc à nouveau 4.500 km plus tard, rebelote mais là, je reviens sur mes premières amours. Ma première moto, une BMW F800R, était équipée de Metzeler M5. Ils étaient bien dans mon souvenir, mais plus au catalogue. J’ai donc pris les Metzler M7 qui les remplaçaient. A 360€ le jeu, ils ont un peu plus duré eux. 8.000 km en moyenne sur les deux jeux que j’ai fait monter. 

8.000 km plus loin donc, je change à nouveau et passe sur des Michelin Pilot Road 4. Et alors là, j’ai l’impression d’avoir gagné au loto ! Non seulement, ils sont moins chers (320€ tout compris), mais en plus ils durent plus longtemps (10.000km) et plus safe en règle général !

Je n’en changerai plus de modèle, et les rechausserai encore 2 fois. Nouveau bonus, le prix baisse à chaque fois… Pour le second jeu, il m’en coutera 318€ et pour le troisième 316€.

2.054€ de pneus

soit grosso merdo 4 centimes du kilometre… Dit comme ça c’est mieux non ?

Pas touche aux freins !

Avec les pneus, il y a les freins, et pour les freins, il y a deux choses ! Les plaquettes, et les disques. A l’avant, j’ai deux disques et donc il me faut deux jeux de plaquette, à l’arrière, je n’en ai qu’un seul. En gros, un jeu de plaquettes fait 15 à 20.000 km… Un disque en fait 40.000 (il est rincé à ce stade…)

Là où c’est sioux, c’est que, au début, je n’imaginais même pas possible de pouvoir changer tout seul mes plaquette de frein (oui c’est bon, pas la peine de se marrer au fond de la salle !)

Résultat, premier changement, en concession, après 15.000 km de l’ensemble des plaquettes = 208€ tout compris (y compris le geste commercial… tu m’étonnes !). Pour le second changement de plaquettes, je suis passé par le petit garage du coin de la rue, et là ça m’a coûté nettement moins cher = 100€. Et pour finir, la dernière fois, j’ai tout changé moi-même, donc uniquement le coût des plaquettes, 76€.

Concernant les disques, il faut compter 160€ par disque, et là, je ne suis pas équipé pour les changer moi-même. Dernier jeu monté pour 480€ tout compris…

864€ de freinage

je dirais à vue de nez que rapporté au nombre de freinages, c’est pas si cher… et ça peut être utile quand même 🙂

Les révisions périodiques

Pour les révisions sur une BMW K1300R, c’est assez facile : tous les 10.000 km ou tous les ans. Comme je fais en moyenne 10.000 km par an, c’est pas un soucis, et c’est donc 1 révision tous les ans.

Il y a juste un gros entretien aux 30.000 pour faire notamment le jeu aux soupapes…

Donc dans l’ordre, il y a eu :

  • la révision des 10.000 à 289,5€
  • celle des 20.000 à 290,86€
  • la fameuse des 30.000 à… la bagatelle de 763,49€
  • et là, histoire de t’achever, une révision des 40.000 à……….. 924,31€ !!! Bon, là, c’est juste qu’il a fallu en prime changer les triangles de direction de la roue avant si je voulais pouvoir continuer à rouler sans craindre de perdre ma roue à la première bosse…
  • et enfin, la révision des 50.000 à 247€

2.515,16 € de révisions et d’entretien

et oui… malheureusement, pas de prise en charge par l’assurance pour le coup…

L’assurance

Chère l’assurance ? Naaannnn…. Comme la moto c’est un engin ultra safe, qui ne représente pas que 2% du trafic et 20% des morts, c’est évidemment pas cher du tout…. Oui tu sens une pointe de cynisme derrière ça et tu as raison. En fait, L’assurance c’est assez simple : ça t’aide à manger des pâtes 🙂 Donc c’est bon pour la moto, bon pour la ligne, c’est tout bénéf ! Le seul truc, c’est que ça fait mal a posteriori, et franchement, refaire les comptes là, maintenant, tout de suite, c’est rude :-). Après il faut reconnaître qu’en plus, une BMW K1300R ça fait pas partie des “petites motos”, donc ils se goinfrent…. Ceci étant, puisque c’est fait, ça donne ça :

  • en 2016, 887,89€ 
  • en 2017, 840,54€
  • en 2018, 774,48€
  • en 2019, 786,14€
  • et en 2020, 805,84

Soit un petit billet de : 

4.094,89€ d’assurance !

Aie, ça pique ! Et dire que j’avais 50% de bonus dès le début (permis obtenu en octobre 2013…)

L’essence

Là, faut pas abuser non plus ! Si tu crois que j’ai gardé mes tickets à chaque fois que j’ai fait le plein, tu rêves. Donc je te propose un truc simple, c’est de faire un calcul à la grosse louche.

J’ai fait un peu plus de 51.400 km au guidon de ma BMW K1300R. L’ordi de bord indiquait une consommation moyenne de 6,7 l/100, soit 3.450 l d’essence. Disons qu’en moyenne sur la période l’essence était à 1,4€ du litre. Ça fait donc… Donnez moi 1, je retire 2, je multiplie par Pi, et j’obtiens donc :

4.821€ d’essence

soit un peu moins de 10 centimes du kilomètre.

Allez, l’heure des comptes a sonné 🙂

Donc on reprend :

  • 2.054€ de pneus
  • 864€ de freins
  • 2.515,16 € de révisions et d’entretien
  • 4.094,89€ d’assurance
  • 4.821€ d’essence

Soit la bagatelle de : 

14.349,05€

Là tu pleures……………..

14.349,05€ ! Aouch ! Dit autrement, pour que ça fasse moins mal, ça fait en moyenne 2.869,81€ par an... Re-aouch !!! Dit encore autrement, ça fait 0,28 centimes d’euro du kilomètre ! Ahhhh… Ça va mieux. 

En tout cas, maintenant, tu sais à quoi t’en tenir si tu as envie de te prendre une BMW K1300R (j’imagine que ça doit être la même chose peu ou prou sur une BMW K1300S d’ailleurs…) 🙂 


En savoir plus sur carrant.org

Subscribe to get the latest posts sent to your email.